PRODUCTION EN COURS

Des gestes, des failles

Projet soutenu par le FRAC Nouvelle Aquitaine dans le cadre de L'été culturel et apprenant.

Le travail paysan et le travail créatif rythme mes journées. Je multiplie les gestes entre jardin, verger, animaux et espaces sauvages. Multiplier les actes, les manières de faire, offre la connaissance de la nature et la recherche du bon mouvement, celui en accord avec elle. Mais mains se lient aux paysages, elles sont dans la terre, au contact du bois, au contact des animaux, au contact des plantes et à la lumière du soleil. Une sensation m’habite, celle que moi et l’espace de ma ferme sommes prisonniers d'une boîte, bâtie par d’autres où pour exister il faut creuser de difficiles ouvertures. Une grande partie du monde extérieur est distant et indifférent dans son rapport aux fondamentaux et à notre travail. Mes gestes sont-ils vains, face au manque de résilience du monde ? Peut-être pas. Le replis apprend la patience, nous pousse à écouter, regarder et retrouver les mouvements « conditionnés dans une boite de notre placard » utiles et importants. C'est ce que le confinement à libéré chez beaucoup de personnes, expériences partagés sur nos réseaux sociaux, nos espaces numérique, nos outils de communication. (Retrouver et partager la nature avec l'ambiguïté de nos appareils, gros consommateurs d'énergie et de matériaux rares.) Si ces gestes sont bons et libérateurs, ils ouvrent également vers le collectivisme, une joie apparaît, une danse collective engagée pour une meilleure considération de notre nature. Un séisme s’est produit creusant les failles de notre système économique, social et politique.

 

« Alors, j’ai la sensation que mes gestes coulent dans ces failles. "

La recherche s'organise autour de collectes de gestes agricoles

"Des gestes, des failles" est un projet d'installation entre volumes, dessins et vidéo. Des volumes seront disposés dans l’espace, sur les murs, en suspension ou posés au sol. Des failles, dans leur structure, laisserons couler des tissus imprimés de dessins numériques représentants des gestes agricoles. Une rencontre entre "faire à la main avec la matière" et l'utilisation de l'outil digital, sa distance avec la matière. Le séisme a dévoilé des failles présentes sur les volumes, alors les gestes coulent. Des tissus ruissellent des ouvertures. Les gestes sont partiellement libérés car certaines boites seront, dans l’installation, encore fermées. Quel geste reste-t-il à affranchir ? La composition jouera sur les rythmes. Par exemple, semer peut-être fait en ligne, à la volée ou enfoncer une graine dans la terre. Les compositions et le travail de la couleur, expressive, styliserons la réalité, un regard subjectif sur mon territoire et mon rapport au travail agricole, contemplation entre rêve er réalité. La recherche graphique se veut symbolique. 

 

Ces mouvements dessinent une « musique ». Le collectif, pris dans l’allégresse d’avoir retrouvé les gestes conditionnés dans nos boites, sera représenté dans une danse collective. Une proposition sera faite à des habitants de mon territoire pour imaginer des chorégraphies de gestes agricoles, une vidéo sera réalisé autour de ce travail coopératif.

Samedi 26 septembre – 14h à 18h
Lac de Castet (64)
RENCONTRE & ATELIERS DE PRATIQUE ARTISTIQUE
Avec l’artiste Marie Labat
Publics familles
Dans le cadre de la journée de l’environnement
Inscriptions auprès de l’Office de Tourisme de la Vallée d’Ossau : 05 59 05 77 11

 

EXPOSITIONS À VENIR 

MAXI 3

Du vent dans les dunes

juin –  juillet 2021 (projet différé): MAXI 3, Du vent dans les dunes, art et archéologie / Labenne (40)
Les dunes se déplacent, dévoilant des fragments d’histoires oubliées. Manifestation dans l’espace public.
Avec Pauline Castra, Christophe Clottes, Estelle Deschamp, Marie Labat, Mehdi Melhaoui, Thibault Tourmente, Sébastien Vonier.

RAPPROCHEMENT #5

À table!

Exposition collective en Vallée d'Ossau- juillet 2021. Marie Labat a réalisé une résidence de création chez Tissage Moutet, soutenue par la DRAC Nouvelle Aquitaine. Elle invite, avec l'association La Praire des Possibles, Louisa Raddatz et Maeva Croissant en résidence de création sur des fermes de la Vallée d'Ossau. La table est le lieu des engagements, des choix, des rites, des objets, des coutumes... Les artistes penserons leurs oeuvres à partir du territoire et de la table. 

IL FAUT CULTIVER NOTRE JARDIN

 

 

À table!

Galerie Mobile Tinbox
À Bordeaux et Bordeaux Métropole


Dans la cadre du cycle d'expositions " HOL() "et du programme " IL FAUT CULTIVER NOTRE JARDIN ".
Sous le commissariat d'exposition de Nadia Russell Kissoon.


En raison de la pandémie de Covid 19, la date de l'exposition est susceptible de changer. Nous vous invitions à la consulter sur le site de L'Agence Créative.

À table!

Résidence de création et production dans le cadre de l'usine ouverte à Tissage Moutet, Orthez. 2019/2020

Projet soutenu par La Direction Régionale des Affaires Culturelles de Nouvelle Aquitaine et La Prairie des Possibles.

Le projet arrive à terme, fin septembre 2020 les premiers tissages seront réalisés pour un aboutissement total fin décembre. Le travail de confection et de mise en installation interviendra.

EK

© 2023 by EK. Proudly created with Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now